Comment composer avec la théorie musicale

Salut les compositeurs ! Bienvenue sur ce nouvel article ! Aujourd’hui, on va voir pourquoi. La théorie musicale peut être utile pour composer de meilleurs morceaux de musique.

Quand on parle de la théorie musicale, on pense directement “savoir lire les notes et le rythme d’une partition”. Mais c’est plus important que ça !

Car la théorie vous permet de mieux comprendre la musique avec des schémas logiques qu’on peut retrouver dans d’autres domaines comme mathématiques par exemple.

Si la théorie vous permet de mieux comprendre la musique, elle permettra, aussi de mieux composer des chansons et des morceaux. C’est logique !

Mais elle peut aussi faire peur aux débutants par sa complexité au premier abord. Donc la question que l’on peut se poser, c’est : Comment apprendre les bases de la théorie quand on débute dans la musique ?

Ce qu’on peut faire pour commencer, c’est apprendre la valeur des notes dans une mesure normale genre : les rondes, les blanches, les noires, etc. Tapez “valeur des notes dans une mesure” et vous aurez des résultats intéressants

Et la deuxième question est “Quels sont les choses à savoir pour composer avec la théorie ?”. Je vais tenter d’y répondre avec les différents sous-titres de cet article. Voyons tout ça dans les moindres détails. 🙂

 

Comment apprendre les bases de la théorie musicale ?

Pour répondre à cette question, je vous propose d’utiliser tout simplement un outil évidant pour apprendre la théorie musicale : Un instrument de musique. Et oui ! Quoi de plus utile que d’apprendre la théorie avec instrument de musique.

Si vous composez de la musique, vous manipulez un instrument. Que se soit une guitare acoustique ou un clavier midi, vous utilisez de quoi retranscrire vos idées avec des notes.

Si vous cherchez à apprendre les notions théoriques, procurez-vous un instrument. Au début de ce blog, j’ai écrit un article : La basse, un instrument sous-estimé ? C’est l’article peut être une bonne piste si vous cherchez à apprendre un instrument.

Quand vous avez un instrument de musique entre vos mains. Cherchez à le maîtriser. Allez sur internet et cherchez des sites, des vidéos ou des personnes pour apprendre les bases de l’instrument de votre choix.

Quand ces quelques bases seront acquis, attaquez-vous à la partie théorique de la musique. Mais quel sont les choses utiles à apprendre pour composer avec la théorie musicale ? Nous allons le voir tout de suite. 🙂

 

Comment composer avec la théorie musicale 2

 

Apprendre la position de note sur l’instrument

La première chose que vous pouvez faire quand vous avez votre instrument dans vos mains est de chercher les notes.

Mais pourquoi apprendre les positions des notes de votre instrument ? Et bien pour tout simplement gagner du temps. Si vous savez ou sont les notes sur votre instrument, vous serez quoi composer avec votre instrument.

Pour certains ça sera plus facile, je pense notamment aux instruments de type clavier,  les notes sont faciles à repérés (les touches blanches sont les notes justes comme Do, Ré, Mi, etc. Et les notes noires sont les dièses et les bémols.)

Mais par exemple cela peut se gâter pour les instruments à cordes comme pour la guitare ou la basse. Il faudra donc apprendre ce que l’on appelle : Les intervalles.

Encore une fois internet et là pour vous aider. Allez dans Google Image et tapez “note sur le manche de guitare” et vous aurez du temps pour travailler. 😉

 

Apprenez les quelques accords de bases

La deuxième chose que vous pouvez faire est d’apprendre les accords de bases de votre instrument. Apprenez à les jouer et à les nommés et essayez de créer une suite avec tout ça.

Dans l’article de la semaine dernière, on a vu Comment composer une suite d’accords, dans cet article, je vous ai montrer une liste de suite d’accords que vous pouvez utiliser pour vos morceaux.

Ces suites d’accords étaient sous forme de degré et c’est qui peut être intéressant à apprendre. Dans ce même article, j’ai donné un léger résumé pour comprendre ces histoires de degré en musique. 😉

 

Apprendre les gammes

La troisième chose que je peux vous proposer est la plus difficile de toutes. Avant tout, apprenez la position des notes sur votre instrument et ces quelques accords de bases, c’est très important.

Bon, maintenant, on voir les gammes. Pour commencer, qu’est ce qu’une gamme ?

Une gamme est la succession ordonnée des sept degrés associés à un mode donné, présentés généralement de manière ascendante depuis la tonique. Par exemple dans la gamme majeur de Do, on retrouve les notes : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si.

Et ces notes apparaissent dans la gamme de Do majeur et dans le mode harmonique de Do ionien.

Bref, je vous sens peut-être perdu là. 😉

Mais la question que vous vous posez est peut-être : A quoi servent les gammes pour composer de la musique.

Quand vous aurez appris quelques gammes, c’est même gammes pourront vous servir de moule pour créer de nouveaux accords, de nouvelles mélodie.

Et ce qui est bien avec les gammes, c’est que les notes sonnent tous très bien entre-elles.

Je vous donne un petit exercice. Composez un morceau avec seulement les notes de la gamme mineur de Mi. Voici un schéma de manche de guitare avec toutes les notes de la gamme de Mi mineur.

 

Gamme Mi mineur sur manche de guitare

 

Pour finir

Rien ne vous empêche de composer sans la théorie musicale, car il est possible de composer avec peu de connaissance théorique des choses très intéressante.

Dites-vous que la théorie musicale, c’est comme un mode d’emploi. On peut réussir à créer ou faire quelque chose sans l’avoir lu, mais il pourra vous aider à être meilleur si vous l’utilisez.

Bref, même si la chose peut paraître peu abordable pour les non-connaisseurs, elle pourra être utile pour composer de la musique.

Et si vous cherchez à apprendre la théorie musicale, je vous conseille de ne pas vous fier aveuglement à tout ça.

Certes, si vous apprenez toutes les notions théoriques, vous serez meilleur. Mais ne pensez pas que la théorie musicale est une science que personne peut défiez.

La musique est quelque chose qui se ressent et qui s’écoute dont n’ayez pas peur de contredire toutes ces notions théoriques.

Voilà n’hésitez pas à partager cet article et à le commenter via la zone commentaire.

Et vous ? Que pensez-vous de la théorie musicale ? Pense-vous qu’elle est inutile, à moitié utile ou très importante pour créer de la bonne musique ? Répondez-moi. 😉

On se retrouve donc la semaine prochaine pour un nouvel article sur le site “Ecrire ses morceaux”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *